La formule Aidant/Aidé, notre philosophie d’intervention

Cette philosophie d’intervention permet la prise en charge personnelle de chacun des membres de l’organisme, l’entraide entre ceux-ci et leur implication sociale. En intégrant des personnes en grande perte d’autonomie  avec des personnes âgées plus autonomes et des bénévoles, notre objectif est de favoriser la création  d’une dynamique d’entraide.  Ainsi, les aînés qui possèdent une plus grande autonomie pourront venir en aide aux personnes qui en ont le plus besoin.

Cette dynamique d’entraide et de solidarité entre pairs est stimulante et valorisante pour les uns, une source de  bien-être et de réconfort pour les autres, mais surtout une façon d’intégrer tous les aînés, peu importe leur degré d’autonomie, à la communauté afin de leur  permettre le plus de participation citoyenne possible.  Pour ce faire, les intervenants spécialisés de notre organisme appliquent au quotidien la philosophie d’intervention Aidant/Aidé dans une optique d’empowerment.  Toujours, ils ont en tête d’accompagner les aînés, de les aider à découvrir, optimiser et maintenir leurs capacités en les invitant à être le plus autonome  possible tout en évitant de faire à leurs places les choses qu’ils sont en mesure de faire eux-mêmes. Les forces et capacités de chacun sont valorisées et  mises à contribution pour la maison. Chacun joue son rôle dans la mesure de ses capacités et contribue au bon fonctionnement de la maison qui est la leur. Cette confiance en eux qu’ils acquièrent et maintiennent malgré les nouvelles limites dues au vieillissement les encourage à demeurer actifs.

Concrètement voici quelques exemples de l’application de la formule Aidant/Aidé : tous les dîners sont préparés par des équipes de cuisiniers et cuisinières bénévoles. Pour le service du repas, les aînés sont invités à se lever eux-mêmes pour venir chercher leur assiette au comptoir. Ce simple détail encourage l’autonomie physique, puisque le fait de se lever favorise le maintien de l’équilibre et de la force dans les  jambes. Pour les personnes en grande perte d’autonomie qui ne sont pas en mesure d’aller chercher leur dîner eux-mêmes, les intervenants évitent de faire le service en encourageant l’entraide entre pairs, en valorisant les personnes plus autonomes qui font le service à leurs compagnons. Ces simples exemples démontrent bien l’esprit de cette philosophie d’intervention qui vient s’appliquer par la suite à toute les activités de l’organisme. Les membres sont encouragés à être actifs et responsable dans la maison.

Enfin, que ce soit comme bénévole à la cuisine, en s’impliquant au quotidien dans la formule Aidant/Aidé,  en étant responsable de prendre les présences, d’organiser une sortie ou d’animer une séance d’exercices ou encore en aidant leurs compagnons à participer à un jeu, à mettre son manteau ou en offrant de l’écoute et du réconfort peu importe la façon, chacun met la main à la pâte dans la mesure de ses capacités. Voilà ce qu’est la formule Aidant/Aidé et le rôle des intervenants dans la maison est d’en être les initiateurs, les facilitateurs et les gardiens en aidant les aînés à découvrir, optimiser et maintenir leurs forces et capacités.

Programme Personnes âgées

  • Un lieu de rencontre chaleureux supporté par des intervenants spécialisés, offrant différents services;
  • Journée d’activités adaptées avec dîners communautaires pour les aînés de 65 ans et plus
  • L’occasion de participer à la formule Aidant/Aidé, une philosophie d’entraide unique à la Maison des Tournesols
  • L’endroit pour faire des exercices qui vont aider à stimuler la mémoire et maintenir la forme physique
  • Un lieu d’appartenance où créer des liens solides
  • L’endroit idéal où trouver toute l’information nécessaire pour favoriser le maintien à domicile. (Conférences, support, soutien technique, références pour services sociaux, et plus encore)