La Maison des Tournesols est née en 1981 grâce à l’initiative de Mme Huguette Aubut, travailleuse de quartier au CLSC Saint-Hubert. À l’origine, le projet vise surtout à briser l’isolement des aînés.

Depuis quatre belles décennies, nous avons fait partie du quotidien de plusieurs centaines de personnes.  Nous avons grandi et vieilli tous ensemble.

C’est pourquoi nous tenons à remercier du fond du cœur les employés, les bénévoles, les membres des Conseils d’administration successifs, les donateurs et tout spécialement les membres qui, depuis le début, sont notre motivation première et nous poussent à nous surpasser.

Vous êtes nombreux à avoir crû en nous et à avoir contribué de près ou de loin à ces 40 merveilleuses années.

Tellement nombreux que la liste serait trop longue pour tous vous nommer ici. Nous vous rendrons donc hommage tout au long de cette année si spéciale.

D’ici là, nous vous invitons à rester bien informer afin de ne rien manquer des activités spéciales que nous vous offrirons durant les douze prochains mois.

Et en attendant de se revoir, nous vous disons, en toute humilité :

Merci de célébrer avec nous.

Un peu d’histoire 

Le saviez-vous ? Avant la belle maison jaune de la rue de Gaulle, la Maison des Tournesols a occupé trois autres locaux.L'église où tout à commencé

Avant même la création légale de l’organisme, Huguette Aubut, qui était alors travailleuse de milieu pour le CLSC de Saint-Hubert, rassemblait les aînés isolés dans le sous-sol de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (maintenant convertie en centre communautaire).

Voyant l’ampleur du besoin, Mme Aubut quitte le CLSC pour s’occuper de créer les Loisirs thérapeutiques de Saint-Hubert.  L’organisme prend légalement forme le 4 février 1981 en établissant son siège social au 1910, boulevard Édouard. Cet édifice a depuis été démoli.

L'organisme devient propriétaire.L’organisme déménagera une première fois sur la rue du Mont-Royale avant de devenir propriétaire pour la première fois en 1996 en acquérant l’édifice du 4050, Grande-Allée.

Près de 10 ans plus tard, de nouveau à l’étroit, l’organisme démarre une grande campagne de financement afin de bâtir une maison complètement adaptée à ses besoins.

Une grande campagne de financement s’ensuit. Et, grâce aux efforts déployés par Gaëtanne Beaulieu, alors directrice générale, et à la générosité des partenaires et du milieu des affaires de Saint-Hubert, le rêve se concrétise et la construction de la grande maison jaune du 1720 de Gaulle commence.